Blog (5).png

Rencontre avec le groupe Adecco dans le cadre de l'#AlternanceDuoDay

Jeudi 27 mai, dans le cadre de l’#AlternanceDuoDay, la Ministre du travail, Élisabeth Borne, la Ministre déléguée à l’insertion Brigitte Klinkert et la Secrétaire d’État en charge des personnes handicapées, Sophie Cluzel, visitaient le groupe Adecco, à La Défense. J’ai eu le plaisir de les accompagner.


Cette journée de l’#AlternanceDuoDay vise à promouvoir les contrats d’alternance à destination des personnes atteintes d’un handicap. Chaque année, de nombreuses offres restent non-pourvues faute de postulants, alors que dans le même temps, certains candidats en situation de handicap peinent à signer un contrat d’apprentissage.


À ce titre, Madame Sophie Cluzel, en collaboration avec des associations, Pôle emploi et l’Union nationale des Missions Locales, a mis en place la journée « alternance & handicap », afin d’encourager les rencontres directes entre les employeurs et les candidats.


Cette rencontre nous a permis d’échanger et d’écouter de nombreuses personnes en alternance au sein du groupe. Ainsi, nous avons rencontré Kévin, un jeune homme malvoyant qui, grâce à ses compétences et sa grande motivation, a signé un contrat d’apprentissage avec Modis, entreprise du groupe. Les stéréotypes sur le handicap doivent être combattus, chacun peut trouver sa place dans l’entreprise. Ainsi, grâce à Kevin, Modis pourra développer des solutions numériques accessibles à tous.


Adecco France est un exemple à suivre pour les entreprises en matière d’accessibilité et d’inclusion. Le groupe met en avant un recrutement inclusif, avec la mise en place d’un réseau de 89 agences de travail temporaire d’insertion, un réseau handi-accueillant comme maintenant préconisé par la loi PACTE. 1,2 million de personnes sont reconnues travailleurs handicapés en France, la filiale HUMANDO pluriels a mis en place des solutions de recrutement innovantes permettant de repérer toutes les singularités et tous les talents.

De plus, de nombreuses mesures mises en oeuvre par le gouvernement permettent de favoriser l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Le plan de relance consacre une enveloppe de 100 millions d’aides pour accorder une aide de 4000 euros aux entreprises qui recrutent en CDD ou en CDI une personne avec reconnaissance de handicap pour une période d’au moins 3 mois.