Blog (5).png

Newsletter 21 novembre / 4 décembre


Valéry Giscard d’Estaing, le Président de mes 20 ans, A l’heure où il est bon de fustiger le libéralisme et de ne le voir que sous ses aspects économiques, nous perdons le Président qui a su l’incarner sous son jour le plus noble, en offrant aux Français les libertés auxquelles ils aspiraient. Son héritage est immense : libération des femmes, prise en compte de la jeunesse, déverrouillage des médias, pacification du divorce, c’est l’ouverture de la société française qu’il a amorcée et nous continuons aujourd’hui encore à la faire évoluer sur ces bases. Grand penseur visionnaire de l’Europe, acteur de l’amitié Franco-Allemande, il a su construire étape par étape le socle d’une identité européenne. C’est du système monétaire européen de 1978 que naîtra l’Euro dont aucun des pays en ayant fait le choix ne souhaite se défaire aujourd’hui. C’est aussi ce premier pacte monétaire qui crée l’embryon de la Banque Centrale Européenne si indispensable dans la crise que nous vivons. Même s’il n’a su faire adopter le projet de constitution européenne, c’est grâce à sa vision d’une Europe démocratique que nous lui devons à la fois le Conseil Européen mais surtout un Parlement Européen élu au suffrage universel direct. Le Président Giscard d’Estaing restera dans l’histoire de la France et de l’Europe. C’est sous son septennat que j’ai construit mes convictions politiques, je ne l’oublierai pas.

Moment d’échange avec le ministre Alain Griset :


Le 30 novembre, j’ai eu l’opportunité de réunir Alain Griset, Ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises avec des syndicats professionnels, commerçants et PME de ma circonscription pour un moment de questions/réponses.


Ces échanges constructifs, transparents autour de problématiques de territoire ont permis de mettre en avant des solutions innovantes à expérimenter rapidement et que nous pourrons construire ensemble.


Cette inscription du plan de relance au plus près du territoire a aussi été marquée par le premier comité départemental du plan de relance organisé par le Préfet Hottiaux afin que sa mise en œuvre soit la plus rapide et efficace possible.


Je reste à votre disposition, ainsi que le ministre, pour échanger sur ces sujets : christine.hennion@assemblee-nationale.fr

De même, le mercredi 2 décembre, je suis intervenue en commission des affaires économiques sur la question du e-commerce.

Les travaux de la commission permettent de porter un regard objectif sur ces nouveaux modes de consommation, loin des idées reçues que propagent les associations militantes. Cette pratique s’est largement accrue durant la crise sanitaire avec un marché global qui se développe (plus de 200 000 sites marchands en France) et par conséquent la part de marché du leader Amazon, en baisse. Il convient cependant de rappeler que 10% du commerce de détail se fait en ligne et que la part de marché du n°1 est inférieure à 20%. Le transfert des ventes se fait d’ailleurs des grandes surfaces vers le commerce en ligne avec une préservation du commerce de centre-ville.


Les TPE, PME, commerçants ont compris la nécessité de multiplier leurs canaux de vente. C’est pourquoi, les parlementaires et le gouvernement œuvrent à les accompagner et à accélérer leur transition numérique par des aides mais surtout de la formation. C’est dans cet esprit que j’ai été à l’initiative d’un groupe de travail sur la filière communication et évènementiel dans les Hauts-de-Seine afin de soutenir cette filière particulièrement touchée par la crise et de l’aider dans sa transition.


Je tiens également à féliciter les initiatives locales et nationales, comme Ma Ville Mon Shopping du groupe La Poste ou encore le Noël des PME en partenariat avec la confédération des petites et moyennes entreprises, qui soutiennent et accompagnent les entreprises et commerçants dans leur processus de transition numérique vers le e-commerce. La poste, qui livre plus de 4000 colis jours a aussi accompagné remarquablement cette évolution rapide.


Finalement, en ce vendredi 4 décembre, début du « black Friday » et à l’approche des fêtes de fin d’année, je vous encourage vivement à soutenir nos commerçants et à privilégier le « made in France ». Il est aujourd’hui nécessaire de se mobiliser collectivement pour les aider à faire face à la concurrence des multinationales et à surmonter la crise économique.


https://www.francenum.gouv.fr/

https://noelpme.fr/

https://www.mavillemonshopping.fr/fr


Temps d’échange sur l’intelligence artificielle à l’OCDE


Cette semaine j’ai participé au « Online meeting of the OECD Global Parliamentary Network Group on Artificial Intelligence » pour présenter les avancées du groupe de travail franco-allemand sur les innovations de rupture et l’intelligence artificielle dont je suis coordinatrice.


Cette table ronde a été l’occasion de mettre en avant des projets et idées portés par les parlementaires de différentes régions du monde mais aussi une opportunité d’enrichir le débat sur la perception de l’IA et de reconsidérer nos certitudes.


Je tiens à souligner qu’en cette période de crise sanitaire, il est important que les parlementaires se saisissent des problématiques numériques qui sont au cœur de la relance et un outil pour faire face à la pandémie, favoriser la croissance et renforcer la résilience.

Mes interventions en commissions des affaires économiques et des affaires européennes : audition du PDG d’Altice et de l’ambassadeur de l’Allemagne en France.


Ce mardi 24 novembre, en commission des affaires économiques j’ai interrogé monsieur Alain Weil PDG d’Altice France sur la sécurité des futurs réseaux 5 G.


SFR a été le premier à déployer son réseau 5G à Nice le 20 novembre dernier. C’est un pas en avant qui permettra de développer les usages de cette technologie et d’en faire évoluer la représentation. Je l’ai donc interrogé sur le choix du constructeur Huawei dont l’autorisation de déploiement est actuellement remise en cause par une question prioritaire de constitutionnalité.


Ces questions sont d’autant plus cruciales qu’Orange va déployer son premier réseau 5G prochainement.


Mercredi 26 novembre, en commission des affaires européennes, j’ai eu l’occasion d’interroger Monsieur l’Ambassadeur d’Allemagne, Hans-Dieter Lucas, en tant que membre de l’Assemblée parlementaire franco-allemande et coordinatrice du groupe de travail franco-allemand sur les innovations de rupture et l’intelligence artificielle, sur le bilan de la présidence allemande du Conseil de l’Union européenne en matière de numérique. Mr l’Ambassadeur a pu nous assurer de l’intérêt des travaux de notre groupe de travail transnational sur ce sujet et souhaite que la coopération franco-allemande s’intensifie sur le projet GAIA-X.

IBM envisagerait la suppression d'un quart de ses effectifs en France : le géant américain a annoncé un plan social massif de restructuration mondiale avec la suppression de 1180 à 1385 postes en France. Ce plan, annoncé début novembre en comité européen, est un PSE (plan de sauvegarde de l’emploi) mixte et doit être présenté officiellement aux organisations syndicales le 16 décembre. Plus d’infos ici
La Commission européenne a présenté un plan visant à faciliter la gouvernance des données publiques : Thierry Breton, Commissaire au Marché intérieur a présenté ce mercredi 25 novembre, sa proposition de règlement sur la gouvernance des espaces européens des données, premier acte législatif issu de la stratégie des données annoncée en février. L’objectif de cette proposition est notamment d’encourager le partage et la réutilisation des données publiques dites sensibles. Plus d’infos ici
Le ministère de l’économie a mis en ligne un calendrier prévisionnel des appels à projet qui sont l’un des instruments du plan de relance français. Plus d’infos ici
La Banque centrale européenne a lancé une consultation publique sur un « Euro digital » jusqu’au 12 janvier 2021 pour recueillir les avis et attentes des citoyens. Pour participer c’est ici

Recent Posts

See All