Blog (5).png

Lancement des Consultations Citoyennes sur l’Europe


Ce mardi 17 avril ont été lancées les Consultations Citoyennes sur l’Europe à l’occasion du discours du Président de la République, Emmanuel Macron, au Parlement européen à Strasbourg. Ces consultations se dérouleront jusqu’en octobre prochain.

« Nous devons faire vivre le débat : un débat franc, ouvert, rugueux et difficile, mais indispensable pour savoir ce qui rassemble et sépare. » Le Président de la République a ainsi présenté l’objectif de ces Consultations Citoyennes lors de son discours – un engagement de sa campagne présidentielle.


La mise en place de ce dialogue démocratique cherche à remédier aux sentiments de déconnexion et de défiance ressentis par les citoyens européens à l’égard des institutions européennes et de son processus décisionnel.


Poursuivi par 27 Etats membres, ce vaste exercice démocratique offrira une plateforme d’échange unique à tous les citoyens européens : il s’agira de recueillir les impressions mais aussi les propositions de la population par le biais d'une consultation en ligne et de débats publics. C’est à ce titre que M. Emmanuel Macron a participé à la première consultation citoyenne ce mardi 17 avril, au Centre des Congrès d’Epinal.

Donnant la priorité à l’expression directe des citoyens, ces consultations se dérouleront en toute transparence et seront ouvertes à tous. Ces règles devront être respectées par tout organisateur de consultation publique. À cet égard, chaque projet de consultation sera exposé à un léger processus de labellisation auprès du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères.


Chaque citoyen peut d’ailleurs d’ores et déjà soumettre ses propositions de projet européen au Ministère à l’adresse suivante : consultations.citoyennes@diplomatie.gouv.fr

À l’issu de ces échanges, leurs organisateurs établiront des comptes rendus publics des débats. Ceux-ci seront restitués en novembre au Conseil Économique Social et Environnemental (CESE), afin d’être présentés lors du Conseil européen de décembre prochain. Ces propositions citoyennes seront alors prises en compte dans les projets de refondation de l’Union européenne.